Témoignage d’un entrepreneur culturel en région parisenne

Une jeune pousse se lance en couveuse : découvrez l’agence PMS²

Le cinéma a longtemps connu une grande popularité en tant qu’activité de loisir auprès du grand public. Le cinéma peut aussi être pédagogique : les images vues sur le grand écran nous communiquent des normes culturels, des situations différentes aux nôtres et mettent nos propres idées du bien et du mal en question. Une histoire qui nous émeut est gravée dans notre mémoire : cela fait preuve de la valeur du cinéma comme outil d’apprentissage.

L’entrepreneur Mikaël Gluschankof lance son projet cinématographique en couveuse d’entreprises !

Quel est votre projet entrepreneurial ?

Persuadé du formidable pouvoir des films pour l’acquisition de compétences et de savoir-être, j’ai fondé l’agence PMS² – Le cinéma au service de votre entreprise, avec deux associés qui viennent des univers du cinéma et de l’entreprise. Nous proposons des projections débats sur-mesure de films existants (documentaires, fictions) dans des salles de cinéma privatisées, pour permettre aux collaborateurs et aux collaboratrices de s’approprier les enjeux sociétaux des entreprises, comme l’égalité entre les femmes et les hommes et la qualité de vie au travail.

Racontez-nous un peu sur votre parcours professionnel.

Habitant du 93, mon expérience a été dans le domaine du cinéma, pas directement dans l’entrepreneuriat. Au début j’ai travaillé au développement du sponsoring et du mécénat pour le Forum des images, une institution culturelle parisienne qui propose des projections de films de cinéma. J’ai ensuite travaillé en tant que chargé du développement et de l’administration pour le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir, une structure qui diffuse des documentaires sur les femmes et les droits des femmes.
Je suis diplômé depuis l’année dernière en Master 2 D2A en droit du cinéma et d’audiovisuel, délivré par l’Université Panthéon-Sorbonne et l’Institut National de l’Audiovisuel (INA).

Vous êtes entrepreneur à l’essai au sein de la couveuse du BGE ParIF. Quel est l’intérêt d’être hébergé juridiquement et accompagné par la couveuse lors de cette phase de test ?

Un grand plus pour moi a été la mise en réseau que permet une couveuse d’entreprise : J’ai trouvé une partenaire dans ce réseau, avec qui je réalise actuellement plusieurs propositions commerciales.

En plus, la couveuse m’apporte :

  • Des outils pour mener à bien notre projet : gestion de projet, calcul des coûts, gestion d’équipe
  • Un suivi régulier, professionnel et bienveillant, ce qui permet d’avoir du recul et des retours concrets et pertinents sur les challenges auxquels nous faisons face
  • Des formations portant sur la création d’activité avec des mises en situation, ce qui permet de se tester, notamment pour la prospection commerciale
  • Un réseau d’entrepreneuses et d’entrepreneurs dynamiques.

Vous en êtes où maintenant ?

Nous avons déjà réalisé une projection débat au Centre national du cinéma et de l’image animée du film L’effet aquatique, de Solveig Anspach, autour de l’égalité entre les femmes et hommes. La salle était pleine, et nous avons vu un réel engouement sur le sujet pendant le débat !

Trouvez l’agence PMS² sur Facebook ou Twitter.