Nouvelle convention : Pépites & Union des Couveuses


Le réseau des couveuses d’entreprises, l’Union des Couveuses d’Entreprises, et le réseau des PEPITEs, PEPITE FRANCE, ont signé une convention pour mieux accompagner les étudiants-entrepreneurs

Le statut d’étudiant-entrepreneur n’est pas un statut juridique : après avoir présenté leurs projets devant un jury, des étudiants ou bien des jeunes diplômés sont acceptés au “statut”. Ils bénéficient de la protection sociale “étudiant” aussi qu’un accompagnement et l’accès à un espace de coworking dans le Pépite de leur région.

Néanmoins, si ces jeunes entrepreneurs souhaitent se lancer en grandeur nature, ils ont besoin d’un cadre juridique

Voici le rôle de la couveuse ! Les rendez-vous individuels avec le chargé de mission référent pour leur projet et les formations collectives sur des compétences entrepreneuriales hautement transférables permettent aux porteurs de projets de devenir de vrais entrepreneurs en allant plus vite et plus loin. En couveuse, l’entrepreneur signe un Contrat d’Appui au Projet d’Entreprises et s’empare du cadre légal de la couveuse pour démarrer : comme ça, il peut trouver des clients, facturer, et récupérer des revenus, sans avoir à passer par les étapes administratives coûteuses et chronophages avant de pouvoir récolter de vrais retours du marché. En couveuse, le jeune comprend la réalité de son futur entreprise et perfectionne son business model.

Cet échange de visibilité entre les deux réseaux va renforcer les parcours des étudiants-entrepreneurs.